mardi 15 juillet 2008

127. Ne vendons pas la peau de l'ours...

... mais réjouissons-nous quand même en sautant de joie partout dans la maison en toute modération car... un nouveau livre est peut-être sur le feu !

La maison d'édition pour laquelle j'ai traduit le précédent ouvrage veut faire appel à moi pour un autre bouquin -- écrit par une grande pointure du secteur, apparemment, numéro un sur plein de listes de best-sellers, et dont Alan Greenspan a déclaré que c'est "une lecture indispensable". Ooooh.

Hahaha ! Chuis trop contente !

Pardon. Je ferais mieux de me calmer, ceci dit, car rien n'est encore signé, mais bon... ça a l'air quand même bien parti.

Voilà, c'était tout pour aujourd'hui ! Je vais aller boire du champagne me coucher, maintenant. Bonne nuit tout l'monde ! A la prochaine ! Un nouveau livre à traduire ! Salut ! Dormez bien ! Un best-seller ! Faites de beaux rêves ! Oyasuminasai ! Buenas noches ! Alan Greenspan ! Sleep tight, don't let the bedbugs bite !

2 commentaires:

Marion a dit…

Hey, mais la référence Alan Greenspan ne va-t-elle pas te desservir dans d'autres cercles?

Fran a dit…

Non, penses-tu. C'est juste histoire de dire qui l'a lu... même moi, je faisais un peu une private joke avec moi-même...

Enfin bref. Je devrais arrêter de parler de ça.