dimanche 31 août 2008

149. Devinez quoi ? Un questionnaire !

Haha, j'adore les questionnaires. Et dans celui-là, je n'ai même pas l'excuse qu'il parle de livres...

Attrapez le livre le plus proche, allez à la page 18 et écrivez la 4ème ligne
"… civilisation sans doute finno-ougrienne, où une riche nécropole a..."
Ca tape, hein ? C'est L'Empire des Steppes - Attila, Gengis-Khan, Tamerlan, de René Grousset. Mais rassurez-vous, je ne l'ai pas lu. Je l'ai acheté dans un moment d'aveuglement, et puis je me suis arrêtée aux Turcs Khwarezmiens et aux Seldjouqides expirants (en Asie Mineure, au cas où vous vous poseriez la question). En fait je l'ai ressorti de la bibliothèque hier soir pour mon oncle, qui est plus calé que moi dans ces choses-là.

Sans vérifier, quelle heure est-il ?
18h15

Vérifiez ?
17h48, argh, ma p'tite horloge interne m'a trahie !

Que portez-vous ?
Un T-shirt tie&dye Z&V, mon vieux jean Gap troué au genou et euh… des sous-vêtements dépareillés car c'est le week-end.

Avant de répondre à ce questionnaire, que regardiez-vous ?
Je faisais une recherche Google pour trouver un bouquin sur Etsuko Miura ou Yoshiko Hori

Quel bruit entendez-vous à part celui de l'ordinateur ?
Le Requiem de Fauré et des enfants qui crient dehors

Quand êtes-vous sorti la dernière fois, qu'avez-vous fait ?
Je suis allée manger au restaurant coréen pour mon anniv' !

Avez-vous rêvé cette nuit ?
Oui -- un cauchemar pas cool avec des gens qui criaient tout fort dans de l'air brun (don't ask)

Quand avez-vous ri la dernière fois ?

Tout à l'heure en lisant les archives du blog des Chicou-Chicou (cf. ci-contre, dans mon blogroll, car j'ai la flemme de faire un lien hypertexte).

Qu'y a-t-il sur les murs de la pièce où vous êtes ?
Houlà. Euhm… Une tenture indienne verte et rouge avec des milliers de perles… une affiche de l'expo londonienne Radical Fashion... un mandala rapporté du Tibet... un superbe poster d'un collage bleu de Matisse... 4 cartes postales : la Perséphone de Rossetti, une esquisse de Vinci, une vague de Hokusai, un paysage de Van Gogh... une photo de Marlene Dietrich de dos... une photo de Johnny Depp pour m'aider à me concentrer quand je travaille... une carte postale de je ne sais plus qui avec une jolie citation qui dit "Each of us carries the imprint of the friend met along the way, in each the trace of each, for good or evil, in wisdom or in folly, each stamped by each"... un extrait du Komachi Sôshi... et "mon mur" de souvenirs, où il y a tellement de trucs qu'on y serait encore demain.

Si vous deveniez multimillionnaire dans la nuit, quelle est la première chose que vous achèteriez ?
Une paire de Louboutin. Et après, un appartement.

Quel est le dernier film que vous ayez vu ?
Slevin, en DVD. Plutôt cool.

Avez-vous vu quelque chose d'étrange aujourd'hui ?
A part ma tête ce matin dans le miroir, pas vraiment.

Que pensez-vous de ce questionnaire?
Dites donc, il est long, quand même.

Dites-nous quelque chose de vous que nous ne savons pas encore
Hm… je raconte tellement ma vie dans tous les sens, moi, qu'il ne doit guère rester de mystère…

Quel serait le prénom de votre enfant si c'était une fille ?
Albertine. Peut-être. Ou alors Emma, mais c'est déjà pris. Donc voilà, je suis mal si j'ai des enfants un jour.

Quel serait le prénom de votre enfant si c'était un garçon ?
J'aime bien Julien, mais bon.

Avez-vous déjà pensé à vivre à l'étranger ?
Oui -- je l'ai même fait. Wouaaaaah. Pitêtre même que je le referais, tiens. En même temps, Paris, c'est un peu l'étranger, quand on voit les mœurs locales...

Que voudriez-vous que Dieu vous dise lorsque vous franchirez les portes du paradis ?
Ah tiens salut !

Si vous pouviez changer quelque chose dans le monde en dehors de la culpabilité et la politique, que changeriez-vous ?
L'être humain. Ce n'est pas très original, mais un peu plus d'ouverture d'esprit et de bonne volonté, ça ne ferait pas de mal.

Aimez-vous danser ?
Ca dépend de la musique.

Georges Bush ?
Qui ça ?

Quelle est la dernière chose que vous ayez regardée à la télévision ?
Un petit bout de "Trop fort l'animal", sur Gulli, avec un chat qui essayait d'attraper un point lumineux sur un mur, et qui s'énervait tellement qu'il a fini par tomber de la commode sur laquelle il se trouvait. Ce qui m'a fait rire, car je n'ai aucune compassion.

Allez-y, à votre tour, maintenant !!

4 commentaires:

Marion a dit…

Eh!!! moi j'sais de qui elle est la carte!!!

Fran a dit…

Oui, la citation, c'est Siobhan Davies ! J'ai vérifié ce matin, car ça me trottait dans la tête...

Marion a dit…

Nan mais je voulais dire je sais qui l'a envoyée hein. Jamais de la vie j'aurais pu me rappeler du nom de l'auteur XD

Fran a dit…

Haha ouais, dans ce sens-là !! Ca, je n'avais pas oublié, par contre. Et on ne me l'a pas envoyée, on me l'a offerte, en fait. Mais je suis impressionnée que tu t'en souviennes... ^__^